Fermer
Fermer le menu
fb & co.

Le métier d’expert-comptable

C’est tout simplement l’une des professions les plus réglementées de France. Le pays  comptait, en 2017, quelque 20 000 professionnels, inscrits obligatoirement à l’Ordre des experts-comptables. Il est possible de l’exercer aussi bien au sein d’une entreprise que d’un cabinet spécialisé. L’IGEFI vous en dit plus sur le métier d’expert-comptable, particulièrement convoité !

Les missions de l’expert-comptable

La fonction d’expert-comptable est tellement vaste qu’il est difficile de faire une liste exhaustive de toutes les missions qui peuvent lui être confiées. Cela dit, on note deux grands domaines qui regroupent la grande majorité de ces missions : la tenue des comptes annuels et le conseil. Selon le contrat qui le lie à son employeur ou à son client, l’expert-comptable peut se voir attribuer certaines tâches comptables incluant, notamment, les déclarations fiscales et sociales.

Ainsi, il examine et supervise non seulement les comptes annuels, mais doit également en attester la légalité, la conformité, la cohérence et l’authenticité, par écrit officiel. A la fin d’un exercice professionnel, il doit aussi vérifier l’authenticité du patrimoine, l’état financier et les résultats de l’entreprise.

En ce qui concerne le conseil, l’expert-comptable se doit d’apporter aux entreprises des recommandations pour aider à la prise de décision pour tout ce qui concerne la gestion, la fiscalité ou encore le droit en s’appuyant sur sa maîtrise des chiffres et de la réglementation en vigueur.

Les compétences et la formation pour devenir expert-comptable

L’expert-comptable doit se montrer rigoureux et diplomate au quotidien. Il doit également justifier d’un sens relationnel et commercial et d’une expertise comptable et fiscale, voire juridique. Enfin, comprendre les métiers de ses clients est essentiel pour atteindre ses objectifs.

Si vous souhaitez vous former au métier d’expert-comptable, l’IGEFI propose deux formations qui permettent d’y accéder : le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG, Bac+3), puis le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG, Bac+5). Le premier couvre tous les domaines de compétences nécessaires à la maîtrise de la comptabilité générale et de la gestion d’entreprise, le second permet d’acquérir les connaissances nécessaires pour réaliser l’analyse comptable et financière, l’audit, le contrôle et le management en entreprise.

Le salaire de l’expert-comptable

En France, le salaire de l’expert-comptable est d’environ 5000 € brut par mois. Ce montant est variable selon l’expérience professionnelle et le lieu de travail de l’expert. En entreprise, par exemple, le salaire peut varier entre 3500 € et 7500 € brut par mois, alors qu’en cabinet, l’intervalle est compris entre 4000 € et 10 000 €, selon l’expérience. Quant à un débutant au poste, il peut prétendre à environ 2500 € brut par mois.