Fermer
Fermer le menu
fb & co.

Le métier de contrôleur de gestion

Quelle que soit la nature de la structure pour laquelle il travaille, le contrôleur de gestion s’emploie à optimiser la performance. As des chiffres et de l’art de les faire parler, il utilise divers outils de pilotage (tableau de bord, suivi du budget…) pour aider la direction à prendre les bonnes décisions en matière de stratégie de développement. Il veille donc au respect du budget et à la rationalisation des dépenses, mais s’intéresse aussi aux chiffres de la production, des ventes, des coûts d’achat, de gestion des stocks, etc. Le métier de contrôleur de gestion est un poste stratégique, accessible aux diplômés en comptabilité et gestion.

Les missions du contrôleur de gestion

Le quotidien d’un contrôleur de gestion tourne principalement autour de l’établissement des prévisions budgétaires à partir des informations qui lui sont transmises par les services commerciaux. Il met en place des objectifs chiffrés et détaillés, puis élabore des outils spécifiques pour déterminer à la fin si ces derniers ont été bien atteints par l’entreprise. Dans le cas contraire, il recommande à la direction des réajustements pour redresser la situation.

Ses missions sont plus ou moins étendues en fonction de la taille de son entreprise. Par exemple, au sein d’une PME, le contrôle de gestion peut couvrir d’autres fonctions comme la gestion du personnel ou encore la gestion informatique. La fonction est plus spécialisée dans les grandes entreprises, où le professionnel est souvent en déplacement dans les différentes filiales du groupe.

Les compétences et la formation pour devenir contrôleur de gestion

Le métier de contrôleur de gestion exige un excellent esprit analytique et de synthèse, de la rigueur dans l’exécution des tâches et le goût du défi. La précision est l’un des points forts du contrôleur de gestion, tout comme sa faculté à s’adapter à différentes situations. Analyser, prévoir et conseiller constituent le squelette de la profession. La maîtrise d’une ou de plusieurs langues étrangères est un atout considérable, surtout dans une multinationale.

Pour devenir contrôleur de gestion, de nombreuses formations sont ouvertes, mais c’est avant tout avec un Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion que vous pourrez accéder à ce poste ! La formation proposée par l’IGEFI comprend 7 Unités d’Enseignement, incluant le management et le contrôle de gestion, la comptabilité et l’audit, la gestion juridique, fiscale et sociale… Elle est accessible en alternance et propose comme suites d’études le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC).

Pour obtenir votre DSCG et lancer votre carrière, vous devrez au préalable préparer le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), également proposé par notre école.

 

Enfin, le Bachelor Responsable Administratif et Financier ou la formation de Directeur Administratif et Financier vous ouvrent aussi les portes de cette carrière.

Le salaire du contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion peut travailler dans les cabinets d’audit, les groupes internationaux, les bureaux comptables et les entreprises de différents secteurs d’activité. Le salaire du contrôleur de gestion est entre 2 200 et 3 000 € en moyenne par mois.