Fermer
Fermer le menu
fb & co.

Le métier d’auditeur

L’auditeur est un examinateur des comptes et de la gestion de l’entreprise. Il analyse les documents mis à sa disposition et exploite les données chiffrées liées aux activités déployées par cette structure dans le but d’évaluer sa performance et de proposer des solutions sur mesure. Il peut agir en qualité de salarié dans une entreprise, on l’appellera alors « auditeur interne », ou à titre indépendant, en qualité d’auditeur externe rattaché à un cabinet d’audit spécialisé dans l’examen des comptes des entreprises.

Les missions de l’auditeur

Le métier d’auditeur consiste à aider la direction d’une entreprise à définir ses orientations et à s’organiser pour appliquer la stratégie qu’elle s’est fixée. Il opère dans le cadre d’une équipe, en respectant des délais précis et en se référant à deux principales sources, à savoir les responsables de direction de l’entreprise et tous les documents comptables permettant d’indiquer ses recettes et ses dépenses. Il s’informe sur l’organisme en question en déterminant son budget, ses failles et ses risques éventuels et en rédigeant un rapport de synthèse sur l’état des lieux des services examinés. Il rend enfin des comptes à la direction avec ses recommandations de gestion.

Les compétences et la formation pour devenir auditeur

L’auditeur est un spécialiste de haut niveau qui doit disposer d’une formation de type Bac+5 lui permettant de cumuler des compétences pointues en organisation, en gestion, en comptabilité ainsi que des connaissances solides concernant les questions juridiques et techniques relatives aux entreprises. De même, il doit disposer de certaines qualités spécifiques aux métiers de la finance et de l’administration telles que l’aisance relationnelle, le sens de l’observation, de l’analyse et de la synthèse, la polyvalence, la curiosité et la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.

Dans ce cadre, l’IGEFI propose à ses étudiants un cursus de DSCG « Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion » à finalité professionnelle, conférant à ses titulaires le grade de master. Ce titre permet d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice du métier d’auditeur, dont une réelle maîtrise de l’analyse comptable et financière, du contrôle et du management en entreprise. Pour ceux qui souhaitent se spécialiser dans l’audit interne, le cursus de DAF « Directeur administratif et Financier » proposé par l’IGEFI permet de cumuler les connaissances et les techniques administratives et financières indispensables à l’exercice de l’audit en interne.

Le salaire de l’auditeur

Le salaire d’un auditeur varie entre 2 100 et 4 000 euros par mois, en fonction de son expérience et de la taille de la structure pour laquelle il travaille.